Parcourir > Home / Affiliation / Affiliés, jusqu’où pouvez vous aller pour vendre ? Le cas Acai Berry

Affiliés, jusqu’où pouvez vous aller pour vendre ? Le cas Acai Berry

5 août 2009 Poste dans Affiliation

acai berryEn tant que lecteur assidu d’une bonne centaine de blogs américains que je parcoure tous les jours (dans le but de perfectionner mon marketing en ligne et gagner toujours plus d’argent sur Internet :) ), j’ai constaté comme vous très certainement l’EXPLOSION de l’Acai Berry depuis un peu plus d’un an déjà.
Les baies d’Acai sont des fruits mis en avant pour leurs soi-disantes vertues amaigrissantes et autres améliorateurs de transit. Un jour, la présentatrice US Oprah Winfrey en a parlé dans son émission et la machine s’est emballée.

Je ne sais pas pourquoi mais une frénésie hallucinante a fédéré les marketers US et ils se sont tous entraînés dans une spirale infernale :

  • Les landings pages et annonces CPC ont fleuri, même les requêtes génériques comme « weight loss » ont été trustées.
  • Il y a eu plusieurs témoignages sur les gros forums d’affiliates US de vol de landing page et de hacking de concurrents
  • Les moyens mis en oeuvre ont été complètement colossaux, pour preuve ces deux landing page qui figurent au panthéon des landing pages les plus impressionnantes qu’il m’ait été donné de voir : www.acaiblast4free.com et www.acaiberryselect.com.
  • Et également, Google aurait désactivé de son index tous les fakes blogs articulés spécialement pour vendre ce produit miracle qui n’en est pas un.

Et c’est précisément là où je veux en venir.

Il semblerait que les baies d’Acai soient purement et simplement de l’arnaque.
En fait les vertues prêtées au produit ne seraient que de simples vertues naturelles que vous pouvez retrouver dans n’importe quel fruit ou légume.

Voyez le topo : c’est un peu comme si je vous disais que je possède un produit miracle pour l’organisme et la santé, un produit qui renforce ses défenses naturelles, indispensable à une alimentation équilibrée. Je mets 2 vieillards dans une pub et je leur fais dire que mon petit produit les rend plus résistants et que grâce à lui ils vont vivre plus longtemps. Je mets des gosses contents d’être joyeux en pleine activité physique sous le regard bienveillant d’une maman souriante et ravie de voir ses bambins protégés…
Je trouve un scientifique d’opérette en blouse blanche pour valider mon discours et la ménagère est à mes pieds.
Eh bien ce produit c’est du lait. Quelle est dans ces conditions la valeur ajoutée par rapport à la brique à 10 centimes ?
(Comment ça une grande multinationale arnaque déjà des centaines de milliers de personnes avec ce type de procédés ? Chuuuut :D )

Pour l’Acai Berry c’est allé encore plus loin. Rapide décryptage :

Pilier de la conversion, la crédibilité d’une landing page est déterminante.
Augmenter la crédibilité passe par plusieurs procédés, notamment :

- Faire valider l’argumentaire par une personne faisant autorité dans son domaine (en l’occurrence ici un scientifique quelconque).
- Exposer quels sont les relais d’autorité qui ont diffusé l’information, ici il s’agira des medias télévisuels principalement.
- Montrer des témoignages d’autres personnes ayant testé/acheté le produit en question. Grâce à cela, les victimes prospects s’identifient à la cible, ils sont rassurés sur le fait que d’autres personnes avant eux ont acheté le produit.

Et apparemment, sur la majorité des landing pages… tout ça était bidon !
Des paroles d’experts aux témoignages et commentaires, des visuels « avant/après » au soi-disant « essai gratuit » (qui s’avérait en plus déboucher sur un abonnement s’il n’était pas annulé, selon les minuscules conditions générales d’utilisation), tout était faux.

Voici par exemple 2 articles de « debunking » des campagnes Acai Berry :
ici et .

Bref, la concurrence sur le secteur fût réellement agressive. Le jeu doit en valoir la chandelle, quand on voit que certains n’hésitent pas à traduire telles quelles les landing page US dans un français dégueulasse digne de Google Translate sans réécriture et à les promouvoir sur le réseau français.

Concernant le marché US, je pense que la crédulité des consommateurs a dû aider énormément (vous vous rendez compte, si Oprah dit que ça marche…) mais en France je suis extrêmement curieux de savoir dans quelle proportion cela a fonctionné.

Personnellement je pourrais je pense promouvoir un produit comme l’Acai Berry, mais je me refuserai à promouvoir des pratiques qui piègent le client au niveau financier (essai gratui qui devient engagement tacite s’il n’y a pas de résiliation dans les 14 jours).
Je n’ai rien contre le black-marketing, l’e-whoring et autres méthodes, mais je trouve le cas Acai Berry très intéressant et assez symptomatique de ce qu’il se passe sur un marché ultra agressif comme celui de la perte de poids aux states.

Qu’en pensez vous ? Avez vous entendu parler de ces produits ?
En tant qu’affiliés, pourriez vous promouvoir ces produits ?

Blog Marketing