Parcourir > Home / SEO / Référencement / Bien référencer son blog, le cas outil-referencement.com

Bien référencer son blog, le cas outil-referencement.com

23 février 2008 Poste dans SEO / Référencement

S’il est important pour vous de référencer un blog, il faut savoir que la technique globale est la même que pour n’importe quel site Web.

Par contre les blogs ont la réputation d’être plus facilement « référençables » grâce à plusieurs facteurs :

  • - Les CMS WordPress et Dotclear sont conformes aux préconisations du W3C et valides pour le XHTML

  • - Beaucoup de plugins existent déjà pour vous faciliter les choses pour l’automatisation de certains scripts (rédaction des balises META, rapprocher les billets qui ont le même thème…)

  • - Et bien entendu, comme le contenu est primordial, les blogs sont favorisés grâce à un taux de rafraîchissement très largement supérieur aux sites vitrines et seront plus susceptibles de bénéficier des effets de la longue traîne.

    N’oubliez pas, « content is king, optimized content is emperor »

Sans revenir sur les fondamentaux du travail de référencement, rappelons rapidement les basiques :

  1. Un contenu propre à votre blog, vos articles pro ou non, vos pensées, votre espace où vous laissez ricocher vos réflexions inhérentes à votre domaine de compétence. Ce contenu doit être pensé à la fois pour les internautes et à la fois pour les moteurs de recherche. C’est ici qu’intervient l’étape n°2 :

  2. Un « contenant » : le codage du site, doit être optimisé pour mettre le contenu intéressant en valeur aux yeux des moteurs de recherche (vos mots-clés liés à votre activité, les termes qui sont pour vous porteurs de trafics). Cela passe par un code lisible, accessible, mis en valeur, hiérarchisé, structuré… Je ne reviens pas sur toutes les méthodes ici.

  3. La gestion de sa popularité

    Faire en sorte que des sites/blogs parlent de votre blog, si les sites référent sont en plus dans une thématique proche, le bénéfice retiré sera plus grand.

Voici donc les impératifs à travailler lorsque l’on veut donner un maximum de chances à un site Internet d’avoir de la visibilité « naturelle ».

La puissance du blog Dotclear ou WordPress est ici indéniable par rapport au site traditionnel. Son codage est prévu pour être « accessible » et son arborescence le rend plus que facilement « crawlable » par les robots.

Mais dans l’optique d’un bon référencement, il faut quand même être prudent car qui dit blog, dit plusieurs articles différents, mais qui peuvent toucher non seulement plusieurs thèmes, mais en plus être parfois soit professionnels, soit plus légers et on peut aussi évoquer des délires passagers ou toutes sortes de choses… qui finissent par entraîner un risque de dilution de vos mots clés principaux.

Bref, le contenu c’est primordial, mais au bout d’un moment, vu que l’on garde en tête que finalement ce n’est jamais qu’un « stupide » robot qui passe rendre visite à votre site… Vous avez beau être archi-spécialisé dans le domaine de la gestation des femelles lémuriennes en Ossétie du Nord, si vous faîtes 3 ou 4 billets sur votre blog (en bon pro du chouchoutage de votre lectorat, avide de ces tranches de vie) pour expliquer vos dernières vacances à la mer, ou la fois où votre chéri (pour mesdames) a laissé cramer les merguez sur le barbecue…

Ben au final, votre « note » de crédibilité accordée par Google pour le thème « gestation de femelles lémuriennes en Ossétie du Nord » vient d’en prendre un petit coup. (Et malheureusement pour vous, en parallèle vous gagnez soudain de la popularité pour la requête « barbecue en tong et bermuda », toutes mes félicitations)

Et c’est suite à cette introduction fracassante que je fais enfin mon parallèle avec le blog www.outil-referencement.com. Je précise quand même que je ne suis pas auteur de ce blog, que je n’ai pas d’action chez eux (lui ?), je précise qu’ils ne m’ont pas payé pour rédiger ce billet (quoi que si ça vous dit, vous me contactez, on s’arrangera ;-) ). Mais quand je surfe sur ce blog, pour ma veille régulière des dernières techniques de référencement, plusieurs éléments particulièrement bien optimisés me sautent aux yeux.

  1. Une bonne hiérarchisation de son contenu :
    Tout d’abord, vous remarquerez pour chaque articles une introduction. Cette introduction se retrouve à deux endroits stratégiques : Dans la balise Meta Description, tronquée certes, pour rentrer dans les 150 caractères alloués par Google dans ses SERP, et également, tout en haut de page. C’est donc l’une des toutes premières informations décryptée par les moteurs de recherche. Ce point est primordial car les mots clés présents dans l’introduction sont directement repérés et donnés en pâture aux robots d’indexation des moteurs.

    Je ne sais pas comment il s’est débrouillé pour arriver à ce résultat, peut être un plugin dotclear, ou un script quelconque…

    De plus, il a répertorié des billets au thème similaire grâce à un plugin de gestion des billets connexes. Ce qui permet d’obtenir une page de billet focalisée sur un thème en particulier.

    A noter en bas de page, un rappel sur le champs d’activité de son blog.

  2. Une bonne gestion de la « popularité » de ses pages.
    En effet, Outil-Referencement use et abuse (en bon référenceur il a compris que le talon d’achille se situe au niveau du linking) des ancres de liens significatives chaque fois qu’il utilise un mot clé comme « référencement », « SEO », « Page Rank », « Google »…, il place un lien vers l’un de ses articles pour augmenter la corrélation mot clé/articles de son blog.

    Et quand il doit faire un lien pour un mot clé qui ne l’intéresse pas, par exemple s’il doit parler de Wikipedia (ou de mon blog, ou de n’importe quoi d’autre…), il place l’attribut « no-follow » sur son lien pour éviter la dilution de ses mots clés, voire de son Page Rank (ça c’est malheureusement le lot des référenceurs parano ^^). Et cela m’amène tout naturellement à évoquer le point n°3 :

  3. La gestion de ses liens sortants/peu intéressants.

    Avec un bon usage, de l’attribut « no-follow », il explique à Google par exemple de ne pas accorder de l’importance à la page « contact », mais il lui dit qu’il est plus intéressant de regarder du côté des catégories des billets. Pour aller plus loin, il bloque l’URL des personnes qui commentent. Habituellement, ces URL sont accessibles sur les pseudonymes des intervenants, traditionnellement, sur tous les blogs.

Voici un aperçu,en rouge, des liens en no-follow sur la page d’accueil du blog:

 

les liens no follow en rouge

 

Voilà, un petit article pour vous montrer qu’il est toujours possible d’en faire plus et ne pas se contenter des outils de base pour référencer un blog. De nombreux plugins existent pour structurer son contenu : Rédaction des balises META, gestion des tags, gestion des billets connexes, automatisation du fichier Sitemap.xml… A vous de les utiliser selon vos objectifs.

Un bon blog se démarque toujours par l’originalité de son contenu, quoi qu’il arrive, mais pour le promouvoir, il faut parfois être imaginatif, ne pas avoir peur d’expérimenter et surtout se lancer ! N’attendez pas que toute la toile en parle, n’attendez pas que des méthodes formelles soient établies, archi-établies, certifiées et reconnues avant de vous y mettre.

Soyez réactifs et transposez vos techniques du site traditionnel !

Je précise juste une chose, je sais que ce sont les cordonniers les plus mal chaussés et que les conseilleurs ne sont pas les payeurs… Mais pour ce blog en particulier, je n’ai pas l’objectif de le booster au niveau du référencement (même si j’ai fait quelques efforts par rapport à l’ancienne version). Je me prémunis de tout rappel type « tu peux parler toi tu ne l’appliques pas… » :-D

Je laisse ce blog évoluer à son rythme et j’essaie de le hisser uniquement par son contenu (et ma participation aux commentaires d’autres blogs), je pense que je référence assez de sites comme ça en semaine :-D . Voilà pour la petite histoire.

Blog Marketing